Raid NaturaXtrem de Séné ~ 28 km

20 Février 2011

Photos: Dad. Merci !

Dans cette épreuve « Découverte » 4 disciplines à enchainer: 15 km de VTT, 8 km de Trail, du Tir à la Sarbacane et 5 km de Run and Bike (un vélo pour deux). Nous avions manifesté pour l’épreuve « sportive » (qui consistait à effectuer le double de ces distances) un intérêt vif mais elle n’a finalement pas retenu nos faveurs, suite au dépôt d’un préavis de grève de la section CGT (Confédération Générale des Tendons) de nos corps auquel menaçait de se joindre la section « poumons » de FO (Force Oxygène).

Une première pour la BB Team, courir en binôme du début à la fin… Allait-on assister à l’explosion de notre équipe ? Que nenni ! Aucun suspens de ce côté là. Une équipe soudée et combative dont la devise du jour aurait pu être: « Un esprit combatif avant de manger un bon rosbif ». (Très bon le rosbif de Gazou). Oui, je rappelle l’esprit et les quelques règles (non-écrites) de la BB Team.

Ne pas trop s’entrainer: Ne visant pas un niveau d’excellence particulier, il serait dommage de gâcher la fraicheur d’esprit et l’enthousiasme de participer à une course par une fatigue excessive. S’entrainer avec parcimonie. Si elle n’est pas dispo, demander à tempérance. On a constaté avec admiration, en 2010, l’application que certains membres ont mis à ne pas s’entrainer du tout pendant une longue période, afin de garder une fraicheur maximum !

Ne pas faire trop de courses, bien les choisir: Des courses dans de jolis endroits verdurés ou dans des sites sauvagement beaux, situés pas trop loin du SurDiLand. Pas trop rapprochées dans le temps pour éviter toute lassitude.

Pas de régime alimentaire: Seulement quelques rites alimentaires qui semblent bien nous convenir. La veille au soir (pour une course le matin) un plat de pâtes accompagné d’eau. Le matin, 2h30′ avant la course le partage d’un Gato Sport. Pour le reste c’est libre à chacun.  Mais il est tout de même recommandé de manger un Couscous Royal (arrosé d’une 1/2 bouteille de Rosé) lors du repas du midi, la veille. Désolé Pete, de mon côté, j’ai un peu failli à cette préparation.

La course:

10H15′: Départ en VTT. Il est donné en mode dit « Bol d’Or ». L’un des deux équipiers se place derrière l’arche de départ sur son vélo, et tient le vélo de son équipier. Au top départ, les équipiers sans vélos effectuent un petit circuit en course à pied de 200 m pour rejoindre les vélos. C’est sensé étaler un peu les départs. Pas réellement éfficace mais ça rajoute un petit côté amusant.

Quelques kilomètres plus loin:

Le circuit était assez roulant, de quoi oublier qu’il faut garder quelques forces pour la suite. Pete me dit de ne pas trop relancer. Il fait bien, mais à vélo je me sens pousser des ailes ! En tout cas, la petite leçon du jour à retenir pour la partie VTT, c’est qu’il ne faut avoir la tête dans le guidon et suivre le file indienne sans se poser de questions. Une erreur d’aiguillage d’un concurrent et tous les autres suivent. Ça nous a fait perdre quelques minutes, mais comme la plupart du peloton était concerné…

Retour rapide par le parc à vélo et fini les roues.

Assez dur d’enchainer sur la partie trail, il nous faudra un peu plus de la moitié du parcours pour trouver notre rythme, mais nous finissons assez bien en reprenant une ou deux équipes.

A noter la présence de Fred Kery, de retour de l’île de Boede:

Avant d’enchainer sur le Run & Bike, nous devons passer par le stand de tir à la Sarbacane. Le principe est simple: les deux équipiers tirent sur une cible unique, lorsque 3 fléchettes de l’équipe l’ont atteinte, ils peuvent repartir. Il nous faudra une seule flèche d’essai chacun, les suivantes seront dans la cible ! C’est parti pour Le RnB.

Comme en musique, faut trouver le bon tempo et comme on avait répété notre partition biko-runesque il y a 15 jours, notre duo a sonné juste. Un tout petit peu d’impro quand le terrain le demandait mais sur une base rythmique carrée. Nous changions d’instrument toutes les minutes. Pour finir par un emballage final au beat doublé. Deux relais de 30 secondes pour un 5km en 18 min et couper la ligne, synchrones, en un temps final de 1h56’43 »

Pete avait dit: On devrait mettre un peu moins de 2 heures…

Constatez par vous-même: on a pas l’air de revenir de la pêche aux bulots…

Et très vite le retour à une vie plus saine, faite de Coteaux du Layon 2004, de foie gras, de rosbif/frite St-Julien 2001 et de gâteaux aux fruits.

Les 65 bougies de Daddy et Mammic.

Photos de la course, essentiellement « la sportive »

Publicités

5 Réponses to “Raid NaturaXtrem de Séné ~ 28 km”

  1. Super ton article Ton-Mick !
    Moi je pense plus tôt que la BB TEAM revenait de la pêche au moule et pas d’un RnB ( vu la tronche que vous avez sur la dernière photo et surtout la tête de papa qui est pleine de boue) !!!!!!!!! LOL
    En tout cas encore un grand BRAVO pour l’article .
    Esther
    PS: les photos aussi sont super bravo Daddy .

  2. Belle prose toute en rythme : on sent bien que le rédacteur a donné de ses muscles pendant l’effort et de son esprit après le sport.
    Pete et son rosé.

  3. Salut Mick,
    merci pour cet envoi et les photos, sans le savoir je n’aurais pas reconnu
    Fred. effectivement la marée n’était pas encore totalement basse d’où
    les pieds dans l’eau. Tiens çà me rappelle un trail où je voyais des concurrents traverser une rivière !!! çà vous tente d’aller sur Boëd l’an
    prochain ? avec un peu + d’eau encore ?
    Bises . dad

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :