Archive for the Politique Category

Papa est en voyage d’affaires (et MAMan aussi)

Posted in Politique on 16 février 2011 by mickasim

Un remake de Michèle Alliot-Marie, Palme d’Or à Cannes Tunis dans la catégorie Scénario

Affiche Originale non truquée…

Certes, on ne tire pas sur une ambulance. Mais en l’occurrence, l’ambulance est blindée (Ministre au pouvoir, ça donne quelques moyens de se défendre) et les brancardiers ont quand même des têtes à bourre-pifs: Nicolas Sarkozy, Brice Hortefeux, Christian Jacob, Jean-François Copé…

On est d’accord, les promesses n’engagent que ceux qui y croient mais si la parole politique a un sens, souvenons-nous du candidat-Sarkozy :

Une République irréprochable, donc. Ne pas prendre les gens pour des imbéciles, cela englobe-t-il cette notion ? Le soutien du Président-élu Sarkozy à MAM, suite à l’épisode des vacances de notre Ministre des Affaires Etrange(re)s semble prouver que non.

http://mam-en-tunisie.argh Version 1.0

« J’étais en vacances en Tunisie et là, je croise un ami à l’aéroport, qui me dit, je te dépose dans le désert, j’ai mon coucou privé qui y va. Ouais super, pas envie de me taper 2 heures de 4×4, parce que tu sais quand t’es dans le désert, depuis trop longtemps, tu t’demandes à qui ça sert toutes les règles un peu truquées du jeu qu’on veut t’faire jouer, les yeux bandés. Je comprends rien à ce que tu dis, lui dit son ami, Aziz Miled, mais allez, (zi)zou, on y va. En ce moment, vaut mieux être à 2000 mètres d’altitude que sur le sol tunisien, enfin, là j’me comprends. Il faut dire que Mam est pas trop au courant de ce qui se passe dans le coin, bon en même temps c’est pas son boulot, elle, elle est juste futur-ministre-d’un-autre-cabinet. 9 ans que ça dure, CDD de 6 mois sur CDD de 6 mois, intérim à la Défense… La précarité, quoi. Alors un petit voyage en hôtel-club à 200€, ben (ali) ça se refuse pas ».

D’autres révélations vont suivre: La version finale, tout du moins la dernière version semble être la suivante: Mam a fait 2 voyages à bord de l’avion privé de son ami, proche de Ben Ali, non pas seule, mais avec ses parents, qui en ont profité pour signer une affaire financière avec cet ami.

Je ne pourrais pas mieux résumer l’affaire que ne l’a fait Le Monde aujourd’hui.

A lire: Le Monde: La défense de Michèle Alliot Marie s’éffondre

Encore une fois, on est dans le conflit d’intérêts. Mais parfois, les choses finissent par se savoir et les petits voyages, les petits business prennent fin. Pas de chance, un voyage d’affaire en pleine révolution (ou l’inverse), font chier les tunisiens.

C’est le jeu ma pov’ Lucette. Ah pardon, Michèle.

On peut lire en complément:

Le Monde: Aziz Miled, victime ou complice du régime



Vacances en VVF…

Posted in Politique on 8 février 2011 by mickasim

Ou les Vacances Visionnaires Françaises de nos ministres


Au lieu d’aller chercher des poux dans la tête de nos ministres quant à leurs destinations de vacances, nous ferions mieux de voir en eux des visionnaires nous permettant de connaitre les pays qui vivront une révolte populaire dans les prochaines semaines. Qui donc après la Tunisie et l’Égypte ?

De l’espoir pour le Maroc

Si par extension on accorde ce don pérein (désolé je suis pas sûr du mot) au chef de l’état, c’est avec enthousiasme que les marocains apprendront que Nicolas Sarkozy a passé quelques jours à Noël dans leur monarchie constitutionnelle. (Source Le Figaro du 23/12/2010)

Dans ce même article on y lisait à l’époque, « Michèle Alliot-Marie projette de partir un peu mais reste suspendue à l’évolution de la situation en Côte d’Ivoire. » Apparemment, bien que prenant un peu d’altitude, elle n’est pas restée suspendue très longtemps…

Inquiétude sur la Canebière

François Barouin, Ministre du Budget ( je limiterai ma – brillante – démonstration aux Ministres d’État et non aux sous-ministres) créera surement un fort émoi quand il révélera (ils seront bien obligé d’y passer tous) qu’il a passé ses vacances dans le sud de la France. A en croire le récent mouvement de protestation des CRS marseillais, c’est surement de la cité phocéenne que naitra le soulèvement en France. « Aux armes citoyens ! Formez vos bataillons de Compagnies Républicaines« .

C’est tout le pays qui s’enflamme !

Mais qu’apprends-je dans le même numéro du Figaro, Bruno Le Maire (Agriculture) a déballé ses cadeaux au Pays basque,  Xavier Bertrand (Travail) a choisi la Picardie pour fourrer la dinde, Laurent Wauquiez (Affaires européennes) a mangé sa buche en Haute-Loire. Qu’on se le dise, la prochaine révolution sera en France.

N’empêche…

A lire

Article du Figaro

Protégé : MAM et ses moyens de transport douteux…

Posted in Politique on 6 février 2011 by mickasim

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Les honneurs et les intérets

Posted in Politique on 5 février 2011 by mickasim

Mardi 7 Juillet 2009 ~ Palais de l’Élysée

Nicolas Sarkozy, chef de l’état, s’adresse à un vieil ami:

« Vous vous êtes battu toute votre vie pour soulager et pour guérir, pour proposer aux médecins et à leurs patients des médicaments efficaces. […] La Nation vous est reconnaissante de ce que vous faites ».

Cet ami n’est autre que Jacques Servier, fondateur du laboratoire pharmaceutique du même nom. Fabriquant du célèbre et désastreux Mediator.

Il poursuit: « En tant qu’entrepreneur, vous avez été souvent sévère à l’endroit de l’administration française. Vous critiquez l’empilement des mesures, des normes, des structures et vous avez raison ».

Vieil ami et surtout ancien client. Extrait de l’enquête du journal Libération:

« En 1983, Sarkozy entre au cabinet de Guy Danet, bâtonnier. Très vite, il travaille pour le compte de Servier, à l’époque un tout petit labo français. Quand il quitte son cabinet en 1987 avec Arnaud Claude et Michel Leibovici (aujourd’hui décédé), le jeune avocat d’affaires emmène dans ses bagages le laboratoire Servier. Le nouveau cabinet de Sarkozy devient le conseil du laboratoire en matière de droit des sociétés et de droit immobilier. Il a fort à faire. Le groupe Servier est alors composé d’un entrelacs d’une centaine de structures juridiques différentes, rien qu’en France. «Le but, c’était d’éviter de payer des impôts», assure un ancien cadre. »

Le combat d’Irène Frachon:

Depuis 2007, Irène Frachon (Pneumologue au CHU de Brest) se bat pour faire interdire le Médiator. Début janvier 2011, L’IGAS (police des polices sanitaire) rend un rapport qui lui donne raison. Xavier Bertrand, actuel Ministre de la Santé a annoncé qu’il allait réformer le système de surveillance des médicaments et mettre un terme aux conflits d’intérêts au sein de l’État. Il s’enorgueilli de cela, pourtant il semble connaitre ces dérives, si l’on en croit le Canard Enchainé, qui début janvier révélait que deux de ses conseillers en 2006 (il était déjà Ministre de la Santé), travaillaient en même temps pour le laboratoire Servier. Pas de quoi pavoiser.

Ce jour de juillet 2007, le chef de l’État terminait son éloge de Jacques Servier par ces mots:  « J’espère que chacun aura compris que c’est un grand Français que je vais décorer au nom de la République française ».

Jacques Servier est cité à comparaitre le 11 février prochain devant le tribunal correctionnel de Nanterre. Les plaignants (des familles de victimes du Mediator) attaquent Servier pour avoir « délibérément trompé les patients consommateurs de Médiator sur la nature, l’espèce et les qualités substantielles, la composition » du médicament« . La route tourne, tard, bien trop tard pour les personnes qui ont pris en toute confiance le Mediator. Et si la roue tourne, c’est grâce à la citoyenne/Médecin Frachon et surement pas à l’avocat-d’affaires/Président Sarkozy ni à l’agent-d’assurance/Ministre Bertrand.

A lire:

Article sur la remise de Grand Croix à Jacques Servier par Nicolas Sarkozy (Les Inrockuptibles)

Enquète sur le travail de Nicolas Sarkozy pour le laboratoire Servier (Libération)

Portrait et action d’Irène Frachon (La Croix)

Le rapport accablant de l’IGAS sur le Médiator (Le Monde)

Jacques Servier cité à comparaitre en correctionnelle (Le point)