Archive for the SurDiLand Category

Le Jeu du Marin

Posted in SurDiLand on 7 décembre 2012 by mickasim

Jeu Ecrivain

~

Une idée de cadeau pour les fêtes !

~

Le Jeu du Marin

But du jeu: Faire des phrases

Cliquez ici

Contenu de la boite de jeu:

– Une vareuse, une casquette, des bottes

– Un outil scripteur: Crayon, Baton, Burin, Curseur (pour les geeks)

– Un support d’éciture: Feuille, Sable, Tablette en pierre, Fichier –> Nouveau -> Document texte (re-geeks)

– Des dés

Les règles du jeu:

Le jeu se déroule en quatre phases.

Phase 1: Faire des phrases

Phase 2: Jeter les dés

Phases 3: Ré-écrire l’histoire

Phase 4: Donner un titre à son livre

Fin de la partie:

Celui qui obtient le Prix Goncourt est claré vainqueur.

Un exemple:

Phase 1: Faire des phrases

« Elle s’appelait Deborah.  Elle avait les cheveux longs qu’elle n’avait jamais détaché de sa vie. Elle avait grandi à la ferme. Tout juste évadée de prison, elle revenait dans son village pour se venger d’un flic. Le temps était passé mais ne lui avait pas enlevé le dégoût de la vie. Un matin, sortant doucement de sa légère détente et malgré sa grande détresse, elle parvint à faire son délit. Ne restait alors qu’à découper en morceaux le poulet. »

Phase 2: Jeter les dés

Phases 3: Ré-écrire l’histoire

« Elle s’appelait Borah.  Elle avait les cheveux longs qu’elle n’avait jamais taché de sa vie. Elle avait grandi à la ferme. Tout juste évadée de prison, elle revenait dans son village pour se venger d’un flic. Le temps était passé mais ne lui avait pas enlevé le goût de la vie. Un matin, sortant doucement de sa légère tente et malgré sa grande tresse, elle parvint à faire son lit. Ne restait alors qu’à couper en morceaux le poulet. »

Phase 4: Donner un titre à son livre

« La détresse d’une jeune fermière »

Paroles de jardinier

Posted in SurDiLand on 3 octobre 2012 by mickasim

PARLER A VOS PLANTES

– Comme je vous le disais hier,

je pense que tout ceci n’est que de la foutaise.

~

On dit que les jardiniers parlent à leurs plantes:

« Allez tu viens, palétuvier ! »

Ils chuchotent à l’oreille des orties

Murmurent à des framboises des secrets de mûriers

Bégaient devant leurs bégonias

Vitupèrent contre telle tulipe trop vite tombée à terre

Braillent après la bruyère et hèlent leurs hautes haies

Ils jactent avec les jonquilles

Récitent du Racine aux tiges souterraines

Et le soir tard, du Rostand et Ronsard aux roses et autres ronces

Déblatèrent des banalités aux bulbes atterrés

Et ramènent leur fraise devant le framboisier

Confient petits mensonges à petits condiments

Au petit cornichon, qui pourra dire qu’on ment ?

Pendant qu’au gros concombre, ils disent boniments

Épellent en ratissant, les lettres de Myosotis,

sorte de borborygmes aux borraginacées

Puis, dans le silence de la serre, se perdent dans leurs pensées

~

Protégé : Salut ma goule !

Posted in SurDiLand on 7 février 2011 by mickasim

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :